18/03/2020

En temps de crise et de changement, on recherche désespérément la stabilité - comment gérer cela ? Il y a une nécessité de solidarité et de soutien mutuel !

Nous vivons actuellement une situation exceptionnelle qui, jusqu'à présent, n'était réelle que dans les films de science-fiction. Cet événement va nous changer de manière décisive en tant qu'êtres humains, société et économie.

En temps de crise et de changement, on recherche désespérément la stabilité - comment gérer cela ? Il y a une nécessité de solidarité et de soutien mutuel !

Situation générale : différentes perspectives

Les événements actuels rendent notre besoin de contrôle difficilement gérable avec une clarté sans équivoque. Dans mon dernier blog sur le thème de la "perte de contrôle", je suis allée plus en détail sur le thème de cette peur qui prend le contrôle des émotions et des actions.

La santé est notre plus grand atout. Nous en prenons conscience une fois de plus en ce moment.

En tant qu'entrepreneurs et managers, nous avons la responsabilité commune de veiller à ce que nos employés restent en bonne santé et actifs. Nombreux sont les PDG et cadres qui se sentent seuls dans la situation actuelle. Des décisions importantes doivent être prises, elles ont un impact majeur sur le cours des affaires et la pérennité de l'entreprise - et doivent en même temps être mises en œuvre pour protéger les salariés, les familles et la société.

Nous devons être conscients des effets que ces instructions peuvent avoir sur les personnes. Au début, la quarantaine peut sembler à une situation décontractée. Plus elle dure, plus elle devient un véritable test de stress. Comme l'écrivent des chercheurs du King's College de Londres, l'isolement imposé de l'extérieur peut conduire à la dépression, à l'anxiété, à la colère, à l'insomnie et même au syndrome de stress post-traumatique. (Source : Die Zeit)

Point tournant : la cognition

Le tournant n'est pas encore en vue. Le « ne pas savoir » crée une grande incertitude. Nous savons par expérience que les crises nous ont apportée non seulement des souffrances, mais aussi de nombreuses occasions de tirer des enseignements.

Nous avons pris pour acquis beaucoup de choses, qui soudainement disparaissent sous nos yeux comme dans un naufrage. Notre système de valeurs peut évoluer vers le plus de solidarité, la coopération "du JE vers le NOUS", la prise en charge de l'autre personne peut être renforcée et conduire à une plus véritable « unité ».

Solution : Outils

Que pouvons-nous faire ?

  • Responsabilité de soi : La responsabilité individuelle est requise en respectant les instructions pour la protection d'une maladie. Nous pouvons nous occuper des solutions maintenant et ne pas regarder trop loin dans l'avenir. La peur et le sentiment d'"être seul" ralentissent le processus de rétablissement. Prenons une décision ciblée pour la confiance. Il est temps de changer de priorités.
     
    • Pratique : réflexion sur soi et réexamen de nos priorités. Prenez une feuille de papier ou le tableau/PC et notez vos priorités dans la vie. Classez-les selon une pondération de 1 à 3 (1 très important, 2 moins important, 3 pas important). Soyez honnête avec vous-même. Vous pouvez changer quelque chose dans le présent.
    • Réfléchissez à votre santé physique et mentale : que faites-vous pour votre santé ? Faites-vous régulièrement de l'exercice ? Comment mangez-vous ? Comment pensez-vous - orienté vers la solution ou le problème ? Comment façonnez-vous vos relations ?
      Sont-elles vraies ou superficielles ?
    • Notez ceci et réfléchissez à ce que vous voulez changer. Ce dont vous ne voulez plus, vous pouvez le jeter.
    • RESPIRER, c'est la vie ! Prenez une minute et concentrez-vous uniquement sur l'inspiration et l'expiration. Faites-le 3 fois par jour avec des intervalles de temps.
       
  • Solidarité : Il est important de prendre soin des personnes de notre environnement qui sont seules à la maison ou en quarantaine pendant longtemps. Les personnes qui se trouvent dans des maisons de retraite et qui ne peuvent plus être visitées, y compris les personnes seules qui ne peuvent plus maintenir des contacts sociaux.
    Action : Contactez-les régulièrement, appelez-les, écrivez-leur et montrez-leur votre sympathie personnelle. Nous, les humains, sommes des êtres sociaux et avons besoin de contacts avec les autres. L'amour est un merveilleux remède.
     
  • CEO et dirigeants : Les décisions difficiles sont plus faciles à prendre dans le cadre d'une coopération. Échangez des idées avec d'autres PDG, élaborez différents scénarios avec votre comité de direction, acquérez des connaissances spécialisées, choisissez un confident avec lequel vous pouvez parler ouvertement de vos sentiments et de votre situation et surtout : examinez bien votre équilibre entre vie professionnelle et vie privée.
     
  • Gestion des émotions : Acceptez vos sentiments sans les juger et sans vous laisser emporter. Évitez les journaux qui ne cherchent qu'à faire les gros titres et obtenez des informations auprès de sources compétentes. D’habitude on ne parle pas du thème de l’amour dans un contexte commercial, mais je voudrais l’évoquer ici parce que cela me semble important. En effet, la peur peut aggraver la maladie, l'amour soutient le processus de guérison et renforce la confiance.

Quelques conseils pour renforcer notre système immunitaire :

  • Buvez beaucoup d'eau chaude. L'eau bouillie spéciale au gingembre soutient et renforce notre système (par exemple, laissez le gingembre frais bouillir pendant 20 minutes à feu moyen)
  • Les huiles essentielles (j'utilise des produits des marques Shadhi ou Nabio l'huile Ravintsara) ainsi que d'autres micro-nutriments importants pour le système immunitaire, notamment les vitamines B1, B6, B12, C, D, l'acide folique et la niacine ainsi que les minéraux zinc, sélénium et fer
  • Réduire le stress
  • Une alimentation équilibrée (avec beaucoup de légumes frais)
  • Un sommeil suffisant

Puis-je vous soutenir ?

Écrivez-moi ou appelez-moi.

Email : post@susanne-zimmermann.ch ou www.susanne-zimmermann.ch

« Tu ne peux pas changer le passé. Tu peux façonner le présent et trouver des solutions. Chaque crise est suivie d'un nouveau départ. Crois en toi ».
Susanne Zimmermannn

 

Retour