05/06/2019

Le manager idéal est un mythe

Le facteur décisif est l'effet qu’un dirigeant produit

Le manager idéal est un mythe

La gestion d’une équipe n’est pas un job d'appoint mais un défi professionnel. Malheureusement, la conduite est souvent considérée comme un « accessoire » dans de nombreuses entreprises. Une activité qui vient se placer par-dessus des tâches à exécuter chaque jour. Cet article vous démontre, à travers quelques outils, comment en votre qualité de dirigeant, vous pourriez devenir plus efficace.

Pour montrer aux participants de mes workshops ce qu‘une conduite efficace nécessite, nous procédons à un échange d’expériences et nous expérimentons des situations concrètes. Par exemple avec cette question : « Révélez-moi la stratégie avec laquelle vous pouvez travailler de manière concentrée et traiter vos tâches, également sous la pression du temps, avec succès !» Un des dirigeants présents répondit que, dans son travail, il ne ressentait plus de pression du temps. Les autres participantes et participants souhaitaient aussi en arriver là et veulent savoir comment il a procédé.  

Qu’est-ce que fait donc ce dirigeant autrement que les autres ?

Pendant ses dernières années de management, il avait appris à employer ses collaborateurs en fonction de leurs points forts. C’est un processus qui commence déjà lors du recrutement des nouveaux employés. Il déléguait toutes les tâches que ses collaborateurs étaient en mesure d’accomplir sous leur propre compétence et les sensibilisait pour les objectifs en cours. Il en résultait une base de confiance et une motivation intérieure qui activait et encourageait le travail sous la responsabilité propre. Il avoua aussi qu’il ne s’agissait pas d’un chemin simple, mais plutôt caillouteux, à parcourir  consciemment de plus en plus loin vers l’objectif fixé. Par sa détermination, il parvint à effacer ou contourner les obstacles sur le trajet et ainsi, préparer le chemin pour un management efficace et plus détendu.

Comment y-est-il parvenu ?

Il s'est engagé activement dans une introspection personnelle et il a pris conscience de son impact sur ses employés. En effet, le langage corporel et la mimique sont souvent mal interprétés par les autres. Il abordait ouvertement ces sujets, s’intéressait aux points forts de ses collaboratrices et collaborateurs et déléguait en conséquence des tâches qu’il avait exécutées lui-même auparavant. Ce procédé a augmenté l’efficacité de son management. De plus, il tient compte de ces aspects lors du recrutement car il sait ainsi quelles compétences professionnelles et surtout sociales sont pertinentes pour le prochain poste de travail. Il poursuit son but « La bonne personne à la bonne place ».

 Quelques points clés pour un management efficace

  • Autoréflexion : Une confrontation honnête et constructive avec soi-même, avec ses convictions personnelles et son comportement envers ses collaborateurs.
  • Inspirer la confiance par l‘intégrité et l‘authenticité. Les réussites et les idées à succès des collaborateurs appartiennent aux collaborateurs.
  • Mettre en œuvre la délégation commemotivation pour le développement des collaborateurs.
  • Impliquer les collaborateurs au processus d’atteinte des objectifs. Aligner la pensée et l'action sur les besoins de l'organisation. Et en même temps, vérifier régulièrement la disposition et l’attitude personnelles.
  • Développer continuellement les outils et les stratégies du management et les  mettre en œuvre de manière sensée.
  • Utiliser la formule clé « IFAG » : « Il faut aimer les gens », parce que lors des situations difficiles, c’est grâce aux collaborateurs que vous pouvez développer vos propres compétences en leadership. Vous libérez de cette manière des ressources insoupçonnées et développez votre richesse d'expérience.

Conclusion : Grâce à ces connaissances, vous pouvez renforcer l'orientation vers les objectifs et la cohésion du groupe. Il est alors possible de se concentrer sur ce qui est important, utiliser vos forces et créer la confiance.

Retour